Quels sont les dispositifs de défiscalisation immobilière selon les zones géographiques?

Si vous envisagez d’investir dans l’immobilier, sachez qu’il existe plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière permettant de réduire considérablement les impôts. Cependant, ces dispositifs varient selon les zones géographiques. Dans ce billet, nous allons étudier les différentes options en ce qui concerne les dispositifs de défiscalisation immobilière en France.

A lire aussi : Votre Guide Ultime pour Trouver l'Appartement Idéal sur la Côte Basque

Loi Pinel

Le dispositif de défiscalisation immobilière le plus connu est la loi Pinel, qui concerne l’investissement locatif dans un logement neuf ou en état futur d’achèvement, à condition que celui-ci soit loué en résidence principale pendant une durée minimale de six ans. La réduction d’impôt varie entre 12% et 21% du prix d’achat du bien, selon la durée de la mise en location : 12% pour une mise en location de six ans, 18% pour une mise en location de neuf ans, et 21% pour une mise en location de douze ans. La loi Pinel est applicable dans les zones A, A bis et B1, qui sont les plus tendues en termes de marché immobilier.

A lire également : Trouver un bien immobilier abordable sur Gambetta à Nice

Loi Malraux

Le dispositif Malraux concerne la restauration de biens immobiliers situés dans un secteur sauvegardé, c’est-à-dire un secteur protégé pour son patrimoine historique ou architectural. La réduction d’impôt est de 22% ou de 30% du montant des travaux, selon que le bien se situe dans un Site Patrimonial Remarquable ou un quartier ancien dégradé. Le dispositif Malraux est applicable dans l’ensemble du territoire, mais les zones éligibles sont souvent restreintes.

Loi Censi-Bouvard

Le dispositif Censi-Bouvard est applicable pour les personnes qui investissent dans des logements meublés en résidence de services (résidences de tourisme, résidences étudiantes, résidences seniors, etc.) La réduction d’impôt est équivalente à 11% du prix de revient du bien (hors taxes), répartie sur neuf ans. Ce dispositif est applicable dans toute la France, sans distinction géographique.

Déficit foncier

Le dispositif du déficit foncier permet de déduire de son revenu global les charges relatives à un bien immobilier locatif, notamment les travaux de rénovation ou de réparation. Cela permet de réduire ses impôts sur le revenu, à hauteur du montant des charges déductibles. Ce dispositif est applicable sur l’ensemble du territoire, mais les zones éligibles sont celles à forte demande locative, en général dans les villes ou les quartiers touristiques.

En investissant dans l’immobilier, il est possible de profiter de nombreux dispositifs de défiscalisation, mais ces derniers varient selon les zones géographiques. Si vous souhaitez vous lancer dans un projet immobilier, il est donc important de bien comprendre les différentes options afin de choisir le dispositif le plus adapté à votre situation. N’oubliez pas de vous faire conseiller par un professionnel, qui pourra vous accompagner tout au long de votre projet et vous aider à faire les meilleurs choix en la matière.