Immobilier neuf : quelle est la marge de négociation sur le prix ?

Durant la vente d’un logement neuf, les promoteurs immobiliers fixent généralement un prix non négociable. Il y a cependant certaines circonstances qui permettent de négocier et de faire baisser le prix du logement neuf. Découvrez ici : à quel moment faut-il négocier le prix d’une maison ou d’un appartement neuf et quelle est la marge de cette négociation ?

Quels éléments faut-il négocier dans un logement neuf ?

des maisons en miniatureSi la négociation du prix d’achat d’un logement neuf ne se fait pas couramment, il est cependant possible de bénéficier de certaines remises en discutant avec les promoteurs immobiliers. Ces remises touchent les prestations supplémentaires à appliquer sur le logement. On cite par exemple l’ajout de prises électriques, la pose d’un parquet ou encore le carrelage d’une pièce du logement.

Lire également : Quelles sont les garanties liées à l’achat d’un bien immobilier neuf?

Lors de la commercialisation d’un programme de logements neufs, les experts proposent généralement ce type de remises. Durant la négociation, les acheteurs potentiels peuvent surtout gagner une gratuité des frais de notaire et de la TVA. Avant de passer à la négociation de ces éléments du logement, il faudra également analyser les autres offres sur le marché afin de pouvoir gagner d’autres remises supplémentaires.

À quel moment faut-il négocier le prix d’un logement neuf ?

illustration d'une maison à vendreComme il est difficile de pouvoir négocier le prix d’un logement neuf, il est donc essentiel de procéder à cette pratique au bon moment. Pour que cette négociation puisse se faire, il faudra à tout prix faire partie des premiers clients.

Sujet a lire : Les étapes de la construction d’un bien immobilier neuf

En effet, les promoteurs immobiliers veulent s’assurer que leurs clients confirment d’abord la réservation d’un logement avant de lancer leur programme de construction de nouveaux habitats. Avec cette réservation, ils prennent entre 30 % à 50 % du prix de vente de la maison ou de l’appartement.

Étant donné que ces promoteurs ont besoin d’obtenir rapidement ce chiffre, les premiers clients peuvent alors se permettre de négocier le prix du logement. Le prix peut baisser et les futurs acquéreurs peuvent aussi profiter de prestations supplémentaires.

En faisant partie des premiers acquéreurs, l’acheteur d’un logement neuf peut également demander la modification du plan de celui-ci et bénéficier ainsi d’une baisse du prix de la vente. Il est à savoir que la marge moyenne de cette négociation est de 10 % environ.

Connaître le marché immobilier local

des pièces de monnaie et une maisonAfin d’avoir toutes les chances de gagner une remise sur le prix d’un logement neuf, le futur acquéreur doit avant tout connaître le marché immobilier local. Il doit se renseigner sur le prix des logements neufs similaires afin de déterminer la marge de négociation à faire. Il en va de même pour l’emplacement et les commodités entourant le logement en question.

En ayant une connaissance du marché et de l’environnement entourant le logement neuf, l’acquéreur peut donner de bons arguments pour faire baisser le prix du logement. D’un autre côté, l’acheteur ne doit pas non plus hésiter à pointer d’éventuels défauts dans le logement neuf afin de gagner un maximum de remise. Avec de la chance, cette remise peut aller jusqu’à 10 %, ce qui représente déjà de belles économies.